YesWeHack, la première plateforme Européenne de Bug Bounty ouvre ses bureaux à Singapour

YesWeHack, leader européen du Bug Bounty, annonce officiellement l’ouverture de ses bureaux à Singapour.

Cette expansion s’inscrit dans une dynamique de croissance très forte des activités de YesWeHack à l’international, faisant suite à sa levée de fonds de 4 millions d’euros du début d’année.

YesWeHack assoit son statut d’acteur global dans un domaine qui va transformer le marché de la cybersécurité ces cinq prochaines années.

Pour développer la stratégie en Asie, YesWeHack nomme Kevin Gallerin comme Managing Director APAC. Implanté depuis plus d’une dizaine d’années dans la région, il connaît parfaitement le marché asiatique de la cybersécurité, ayant notamment participé au lancement du CERT-LEXSI à Singapour. Outre son expertise cyber et son expérience de créateur d’entreprise, il apporte également son regard de chercheur, étant lui même issu de la communauté, comme l’ensemble des co-fondateurs de YesWeHack.

Une implantation stratégique sur le marché asiatique
Le gouvernement Singapourien a fait de la cybersécurité une des priorités de la stratégie de défense du pays, et a lancé des programmes de Bug Bounty dès 2018, visant à « bâtir une nation intelligente, sûre et résiliente ». Cette initiative a permis « d’éduquer » le marché régional sur les enjeux et la valeur du Bug Bounty.

« Les entreprises asiatiques sont très avancées dans leur transformation digitale et sont ouvertes à des approches disruptives, leur permettant de renforcer leur sécurité tout en accélérant cette transformation. YesWeHack a déjà lancé des programmes avec des organisations majeures dans la région. Ces premiers succès, sur un marché aussi exigeant, démontrent la pertinence de notre positionnement et la qualité de nos offres, et prouvent que YesWeHack est en train de devenir un acteur incontournable dans la région. »

Kevin Gallerin.

L’Europe : le plus de YesWehack en Asie
Parmi ses différenciants, YesWeHack peut compter sur son image et ses valeurs européennes : les organisations asiatiques majeures sont en effet très sensibles au respect de la souveraineté de leurs opérations et de la confidentialité de leurs données – des garanties que les plateformes nord-américaines ne peuvent fournir.
Avec sa communauté globale de chercheurs et cette nouvelle étape dans son développement international, YesWeHack confirme ainsi son positionnement comme LA seule plateforme alternative aux principaux acteurs US du marché.

A propos de YesWehack
YesWehack est la première plateforme européenne de Bug Bounty, connectant des organisations de toutes tailles et de tous secteurs avec une communauté de plus de 8000 chercheurs basés dans 120 pays.
Guillaume Vassault-Houlière, Président et fondateur : « YesWeHack mobilise l’intelligence collective pour pallier la pénurie croissante de compétences en cybersécurité – l’un des défis majeurs de cette décennie. » Lancé en 2013, YesWeHack a aujourd’hui des bureaux en France (Paris, Rennes, Rouen) en Suisse (Lausanne) et à Singapour.